NEWS
  M. Mikio Tajima, Conseiller honoraire d'AMDA International, prononce un discours lors de la r¸«±union de l'ECOSOC des Nations Unies.
  Une médecin mongole reçoit une formation à Okayama
  Mission de secours d'urgence pour lutter contre les inondations à Manado (Sulawesi du Nord), en Indonésie
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (10)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (9)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (8)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (7)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (6)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (5)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (4)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (3)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines (2)
  Etat d'urgence suite au typhon Haiyan aux Philippines
  Tremblement de terre à Bohol et à Cebu aux Philippines (2)
  Tremblement de terre à Bohol et Cebu aux Philippines
TOUTES LES ARCHIVES

Faire un Don

Sogo-Fujo


2012-01-04
AMDA travaille avec ses partenaires locaux pour aider les victimes du typhon Mindanao

 

Selon le rapport publié le 26 décembre dernier par le Conseil National Philippin pour la Réduction du Risque de Catastrophes Naturelles, le nombre de morts suite au typhon Mindanao s'élève aujourd'hui à 1236 personnes, mais plus de 1000 personnes n'ont pas encore été intégrées à ce comptage. Le nombre de personnes évacuées excède aujourd'hui 108000 personnes.

L'equipe AMDA, faite de membres du siège japonais de notre association et de membres d'AMDA Indonésie, a fait équipe avec les Forces Armées Philippines (AFP) depuis son arrivée le 21 décembre. Le 22 décembre, l'équipe s'est rendue à Cagayan de Oro pour évaluer les dégats causés et pour mettre en place des services de cliniques mobiles et pour distribuer des biens.

Le 24 décembre, les cliniques mobiles AMDA ont officié à Iponan, Bulao, Balulang et à North City Central. AMDA a été rejoint par des médecins volontaires locaux et des membres de l'Association des Infirmières Philippines en plus des équipes partenaires des Forces Armées (AFP). Ensemble, ils ont pu consulter 3875 patients. Parmi eux, de nombreux patients se sont plaints de symptômes respiratoires. Des cas de fièvre combinée à une forte toux étaient également rencontrés parmi les enfants. Les problèmes de peaux étaient seconds sur cette liste de symptômes, suivis par des blessures externes et des infections. Quelques cas de diarrhée ont également été recensés. Les hopitaux locaux étaient en fonction mais ont du faire face à un manque financier pour aider l'ensemble des patients. En conséquence, les patients blessés aux jambes ont commencé à montrer des signes de déterioration. Les médecins ont souvent insisté sur le fait que dans de nombreux cas les victimes avaient avant tout besoin de soins psychologiques et d'aide nutritionelle telle que des tablettes de vitamines. Plus les gens restent dans ces camps d'évacuation, plus le risque de maladies est grand.

A Bulao, une classe de primaire a été utilisée comme centre d'évacuation. AMDA y a tenu un cours d'hygiène des mains aux enfants de cette école en utilisant du materiel ludique pour les plus jeunes.

En plus des cliniques mobiles, AMDA a offert des couvertures, du riz et des conserves aux sinistrés d'Iponan et de Bulao. A Tibasak, lieu le plus touche par le typhon, des clous, du fil et des tapis ont été distribués pour mieux isoler les toits et les sols.

Le 25 décembre, des membres de l'Association Médicale Philippine ont mis en place un hôpital temporaire au Lycée St. Lourdes de Macasandig. Tous les éedecins portaient des chapeaux de Peres Noel et des évènements liés à la célebration de Noel ont été organisés pour rechauffer l'atmosphère de ce camps. Ainsi, plus de 100 docteurs ont examiné un total de 1775 patients. AMDA a fait don d'équipements médicaux à l'Association Médicale Philippine ainsi que des articles de secours aux populations affectées.

Le 27 décembre, AMDA Philippines quittait Manille pour se rendre à Cagayan de Oro avec l'équipement médical nécessaire. AMDA Philippines a été rejoint par des médecins de l'équipe d'urgence de la station de radio. Cette équipe de 15 personnes devait rester dans la zone sinistrée jusqu'a 2 janvier et devrait mettre en place des services de clinique mobile pendant 4 jours.

>> Accéder aux archives.



   
 
  Copyright (c) 1985-2008 AMDA International. All Rights Reserved.